Langue:      
IV.4.1.BIOMOLÉCULES APICOLES – CORRESPONDANCES HUMAINES

 

Les apithérapiques contiennent un nombre impressionnant de substances directement assimilables, utilisées dans la biosynthèse du corps humain.

En outre, fait d'une grande importance, non seulement les apithérapiques contiennent tous les éléments organiques et inorganiques nécessaires à l'homéostasie du corps humain, mais aussi les biomolécules qui peuvent être employés directement dans l'état dans lequel elles sont administrées, sans aucun traitement.

Les résultats obtenus dans la pratique clinique nous autorisent à dire que les apithérapiques dont le principal soutien sont les produits de la ruche, sont la source la plus importante des biomolécules biocompatible jusqu’à l'identité avec le corps humain.

Table. 1. Biomolécules apicoles présentes dans les apithérapiques produites à l'Apithérapie Medical Center (AMC) - correspondances humaines

Dans le corps humain

Dans le produits apicols et apithérapiques

* Les protéine du corps consistent, en general, en 20 acides aminés essentiels et non essentiels.

* Tous les acides aminés nécessaires au corps humain, essentiels et non essentiels, ainsi qu'une large gamme d'acides aminés non-protéinogeniques sont contenus dans les produits de la ruche; ils contiennent  des biomolécules, des protéines.

* Les acides nucléiques ADN et ARN sont composées de quatre nucléotides chacun.

* Les acides nucléiques ADN et ARN sont omniprésents dans les produits de pollen d'abeille, pain d'abeille, apilarnil.

* Les éléments chimiques dans la croûte terrestre, nécessaires au corps humain sont: H, O, C, N, P, S, Na, K, Mg, Ca, Cl, Mn, Fe, Co, Cu, Zn, B, Al, V, Mo , I, Si, Sn, Ni, Cr, Fe, Se.

* Tous ces éléments sont dans le pollen

- pain d’abeilles, nectar et propolis et à travers eux, dans les produits apicols et dans le corps de larves d'abeilles.

* Avantages: les produits apicols offrent ces articles comme des sels directement utilisables au niveau moléculaire/cellulaire.

* Ála base de la structure de la cellule humaine il y a C, H, O, N, S, P

* Les produits apicols offrent tous ces elements.

* La membrane plasmique bilipidique est composée de lipides, auxquels sont ajoutés une charge riche de molécules avec des structures et des rôles différents.

* La sphingosine et la sphingomyéline necessaries à la synthèse de la myéline humaine.

* Tous ces lipides ou, comme tells ou comme des biomolécules - sont offertes par les abeilles - on en peut les retrouver dans la structure des apithérapiques (choline, la phosphatidylcholine, la sérine, inositol, etc.)

* On y trouve la sphingosine et la sphingomyéline dans les produits apicols et dans les apithérapiques, aussi comme des biomolécules directement utilisables et comme leur précurseurs.

* Dans la structure de l'ADN et de l'ARN il y a, en outré d’acides, les protéines histones et nonhistones, composées de phosphate, les composés inorganiques, de petites quantités de glucides et de lipids.

* La même structure avec des informations  génétiques différentes ont aussi les acides nucléiques du pollen, de la cire vierge, des cellules des larves d'abeilles et de faux boudrons.

* Les apithérapiques comprennent: 1) des quantités appréciables de noyaux cellulaires; 2) toutes les substances de la structure de l'ADN et de l'ARN.

* Les cellules et leurs organites, par exemple les mitochondries et les ribosomes, ont besoin d'ions, en particulier C2 + et Mg 2 +, qui doivent être surunitaires par rapport au phosphore.

* Les produits d'abeille C2 + et Mg2 + sont surunitaires par rapport à P, le même ratio est maintenu dans les apithérapiques.

* Parmi les enzymes du peroxysome est la catalase.

* La catalase est une enzyme abondante dans les apithérapiques et elle a une structure biochimique identique à l'être humain.

* Les cellules souches, progénitrices de toutes les cellules humaines.

* Les cellules souches d'abeilles sont certainement aussi dans la structure des apithérapiques.

*Le collagène, les autres protéines fibrillaires, les proteases, y compris les protéases collagénases, sont propres au corps humain.

* On y trouve le collagène et d'autres protéines acides insolubles (fibrillaires), et les acides aminés qui sont leur précurseurs, aussique des enzymes collagénases dans les apithérapiques.

*Les cellules mastocytes humaines sécrètent la héparine et de l'histamine.

* L'héparine et l'histamine sont présents dans les produits apicoles et les apithérapiques comme des biomolécules.

*L’acide hyaluronique-mucopolysaccharides qu’il y a dans le corps humain - et  l'hyaluronidase.

* Les produits apicoles contiennent de l'acide hyaluronique et de l'hyaluronidase.

* Les lipoprotéines du corps humain.

* Les lipoprotéines existent dans des formes identiques dans les produits apicoles, et c’est la raison pour laquelle nous ne les mentionnons plus.

* Les stéroïdes, aussique les glucocorticoïdes présents dans le corps humain.

* Comme des substances, mais aussique des biomolécules avec un nombre identique d'atomes de carbone

L’estran-C 18 oestrogènes

Les androgènes C19-androstane

Le pregnana C21 - corticostéroïdes

* Les prostaglandines humaines

* Les suivants ont des sources de synthèse dans les produits de la ruche; par exemple: des biomolécules d’acide linoléique pour la synthèse de l'acide arachidonique.

* MMP (métalloprotéinases) dans le corps humain.

* Ils sont dans les  produits de la ruche, en tant que tels, mais aussi en tant que biomolécules.

* Il y a une corrélation entre les enzymes du corps humain et les enzymes des produits de la ruche: oxydoréductases, hydrolases,  lyases, isomérases, ligases.

* Les produits apicoles peuvent être / sont des sources de restauration des déficits enzymatiques impliqués dans de nombreuses maladies humaines. Dans les produits apicoles ont été identifiés plus de 800 enzymes. Les produits de la ruche offrent aussi des biomolécules précurseures (ancêtres) dont le corps peut synthétiser des enzymes.

* Les antioxydants presents (ou lesquels le corps humain en a besoin) dans le corps humain, ainsi que d'autres substances avec un rôle anti-inflammatoire, antiviral, antitumoral et ainsi de suite:

1) font leurs rôles biologiques;

2) présentent l'avantage de la synergie de présence et d’action, se soutenant et se potentalisant mutuellement, etc.

* Les antioxydants apicols sont identiques dans  la biostructure, le nombre et les fonctions auxquels du corps humain:

* SOD, catalase, glutathion peroxydase, glutathion transférase, vitamines A, C, E; 

* Se, albumine, glucose, taurine, flavonoïdes,  polyphénols, acide phytique, - impliqués dans l’oxireduction.

* Vitamines impliquées dans l'immunité: A, D, E, B1, B2, B3, B6, B6, B8, B12, C

* Choline, carnitine, myo-inositol, ubiquinone;

* Ca, Mg, P, Na, Cl, K, S, Fe, Zn, Cu, I, Cr, Co, Mn, Se, Mo, Bo, Ni;

* L’albumine interdit: la formation de 1O2

                    Elle lie/groupe le Fe; le Cu.        

* Phospholipase A, melittine.

* Peptide MCDP - 100 fois plus anti-inflammatoire que le cortisol

* 10-hydroxy-2-décénoïque: nécrosant, anti-tumoral

* Taurine-amino-acide: synergie avec la vitamine C

* Bioflavonoïdes: crysine, galengine, apigénine, isosakuronetyne, bétéoline, tectocrysine, pinocembrine, etc.etc.

* CAPE, ester phénéthylique de l'acide caféique , etc.

* Les glycoprotéines, glycolipides,  métallo-protéines, flavoprotéines, etc. du corps humain.

* Glycoprotéines, glycolipides, metaloproteinele,  flavoprotéines apicoles et ainsi de suite, sont identiques dans les produits de l'apiculture et dans les apithérapiques: comme des biomolécules complètement elaborées, mais aussi en tant que précurseuses des biomolécules, duquels le corps peut les synthétiser.

* Les suivants correspondent aux hormones humaines

Hormones apicols comme les suivants:

- biomolécules biocompatibles directement biodisponibles

   (somathormons, somatostatine, oestrogène, androgène)

- biomolécules des substances précurseures de l'hormone humaine, comme pré-pro-hormones et  pré-hormones nécessaires à leur biosynthèse dans le corps humain.

* Acides nécessaires pour le corps humain

* Comme biomolécules directement utilisables, mais aussi comme des:

- biomolécules précurseuses de ceux-ci;

- acide qui ne peuvent pas être synthétisés, 10-hydroxy-2-décénoïque (10HDA), anti-tumoral, immunomodulateur, etc.

* La gammaglobuline - détectée par l’électrophorèse des protéines sériques.

* Gammaglobulines – comme des biomolécules directement utilisables, d’un important rôle imunomodulair.

* La gliconeogenese physiologique implique la présence de l'enzyme glucose-6-phosphatase.

* Glucose-6-phosphatase: biomolécules directement utilisable; d'une grande importance, en particulier dans les cas de résistance à l'insuline.

* Les facteurs insulin-like 

* On y trouve les vitamines B8, E, C, les minéraux:  Zn, Vn, Cr, les facteurs analogues à l’insuline (insuline-like) principalement dans le pollen et la gelée royale; l'albumine, dans les valeurs physiologiques, peut jouer le même rôle.

* L'albumine, la protéine majeure de plasma / sérum

* On y trouve l'albumine dans des produits apicoles dans les mêmes formes biologiques avec celles de l'homme, mais aussi comme pre-albumine. Les apithérapiques fournissent aussi les acides aminés nécessaires à la biosynthèse humaine de cette protéines d’importance majeure.

(Adapté de: Caillas A., 1975, Greceanu A. et al, 1989; Andritoiu V., 1995, 1999,2001, 2002, 2003,2004, 2005,2006, 2007, 2009, 2010; Andritoiu CV et Andritoiu V. ., 2010, Terao J., 1999, Mărgitaş LA, 1999, 2005, Mateescu C., 2005, Rusu, I., 2007, Moldoveanu E. et al., 2001 et ainsi de suite).

Le tableau ci-dessus peut sembler trop long, trop large et peut-être ennuyeux à lire. Nous ne voulons pas contredire personne. Sur le table, cependant, est seulement une séquence minimale de biomolécules d'abeille, que nous avons essayé fournir pour que les gens eussent une idée, même pâle, sur la complexité biochimique des produits de l’abeille.

<< Revenir en Table des Matiers Continuer a lire >>
Copyright ©2010 - 2018 Apitherapy. Toate drepturile Rezervate. | Site realizat de servicii.IT