Langue:      
Chapitre II. APITHÉRAPIE ET L’APITHÉRAPEUTE
II.1. APITHÉRAPIE ENTRE LA THÉORIE ET LA PRATIQUE

L’apithérapie, au sens strict, peut être définie comme la science du traitement de diverses maladies humaines à l'aide des: 1) produits de la ruche premières, non-transformés, dans l'état où ils ont été récoltés; 2) combinaisons de différents produits de la ruche; 3) extraits de produits de la ruche; 4 ) combinaison de produits de la ruche ou des extraits de ceux-ci et des extraits de plantes, fruits, graines, minéraux solubilisés, vitamines, enzymes, acides aminés et ainsi de suite; 5) les médicaments apithérapiques standardisés.

En Roumanie, comme dans d'autres pays, l'apithérapie en tant que science n'est pas suffisamment étayée. En règle générale, les théoriciens de l’apithérapie ne savent pas assez bien la colonie d'abeilles ou de la structure biochimique de ses produits et cliniquement parlant, ils ne sont pas des pratiquants. De toute façon, vous pouvez facilement trouver un écart entre les universitaires et les cliniciens, les théoriciens étant incomparablement plus nombreux. En règle générale, les participations à des conférences et colloques, les documents publiés, se réduisent a présenter, même entamant un air savant, les effets de l'une ou l'autre des produits apicoles dans l'une ou l'autre des maladies humaines. Ils présentent aussi une bibliographie des listes impressionnante, mais si vous voulez savoir quelles sont leurs propres contributions, vous êtes déjà en difficulté. Autour de la même situation sont aussi les apithérapeutes qui ne peuvent pas signaler aucun cas clinique de maladie remise au titre de leurs recettes. Et s’ils parlent de succès dans l'un ou l'autre des maladies on peut leur faire confiance seulement dans la base de leur affirmations, en l'absence des analyses de laboratoire, pré- et post-apithérapie, des patients sur lesquels ils parlent.

L’écart entre les universitaires et les praticiens conduit, évidemment, à l'incapacité à theorizer, d’une manière scientifique, les résultats obtenus dans la pratique, d’élaborer des documents de synthèse systématiques qui peuvent mettre l’apithérapie au lieu qu'elle mérite parmi les sciences médicales et la pratique clinique.

Souvent, en théorie, mais aussi dans la pratique clinique, l'apithérapie est située dans le meilleur des cas, au niveau de traitement adjuvant de la médecine traditionnelle, allopathique. Les causes de ce conception sont aussi clairs: dans les facultés de médecine et de pharmacie sont absentes des programmes de cours pour informer les futurs médecins et pharmaciens sur l’offre biochimiques incomparable des apithérapiques, ainsi que sur leur potentiel thérapeutique. En Roumanie, plus récemment, l'apithérapie a été inclut parmi les compétences médicales. Il s'agit d'un pas en avant, mais les médecins ayant une expertise en apithérapie ne disposent pas des apithérapiques standardisées, necessaries pour l’act medical clinique. Les supléments alimentaires d’abeilles ayant un potentiel thérapeutique ne sont pas assez nombreux. Pour les produire eux-mêmes, à l'exception de l'équipement technologique nécessaire, ils n'ont pas les moyens pour doser les substances necessaries au fin thérapeutique suivie, ni pour l'inspection de la qualité des produits de la ruche qui pourraient entrer dans leur structure. Les cas où les médicins apithérapeutes peuvent avoir leurs propres ruchers sont extrêmement limités en raison d'une variété de causes, dont la séquence peut commencer par le manque de terres dans une zone melifère, mais aussi les connaissances nécessaires pour un apiculteur.

Il y a des pays où l’apithérapie est pratiquée dans des cliniques avec un tel profil, comme dans Canada, la France, l'Argentine, etc. En Roumanie l’apithérapie a un pourcentage insignifiant du total de la pratique ambulatoire clinique, ce qui rend difficile la rétroaction: la plupart des patients se retournent au cabinet – pour des analyses post-l'apithérapie – seulement si les symptômes persistent. Il est presque impossible de monitoriser le traitement ou de contrôler et  corriger l'administration des apithérapeutiques s’il y a besoin de, en fonction de la réponse thérapeutique. Ainsi, la possibilité de réaliser des études de sécurité et d'efficacité de l’act apithérapeutique et la préparation des études et des statistiques devient très difficile.

En outre, les patients appellent souvent l'apithérapie lorsque toutes les autres possibilités thérapeutique ont été épuisées. La raison en est claire: la non-connaissance du potentiel d'action des apithérapiques dans une large gamme de maladies dans lesquelles les médicaments farmacochimiques obtiennent des résultats mineurs ou franchement faibles. Ainsi, dans de nombreux cas, l’apithérapeute se confronte non seulement avec la maladie primaire, mais de nombreux patients présentent des maladies iatrogène, qui sont, dans de nombreux cas, pires que la condition pour laquelle le traitement a été initié. Personne, en aucun cas, ne doit pas interpréter cette déclaration comme un appel à la non-confiance dans les médicaments allopathiques. Mais là où les apithérapiques recommandés par les autorités compétentes peuvent aider les médicaments allopathiques, ou ils sont supérieurs aux drogues synthétiques farmacochimiques est dans l’intérêt du pacient que le médecin dispose des connaissances nécessaires de l'apithérapie, ou d'être en mesure de lui recommander l’intervention d’un apithérapeute.

Si elle est connue et appliquée par les cliniciens praticiens, l'apithérapie peut être un complément précieux de la médecine conventionnelle. Mais en même temps, n'est pas moins vrai que, dans une longue liste de maladies, l'apithérapie peut être un traitement suffisant et unique. Je pourrais énumérer ici, sans courir le risque d'être juste, l'hépatite, la cirrhose, les maladies auto-immunes, l’infertilité masculine et féminine, les endométrioses, la dyslipidémie, des dysprotéinémie diverses, l’infection virale par le virus du papillome humain (VPH), etc. Nous avons l'intention de démontrer ces déclarations et les discuter avec les dossiers médicaux pré- et post-apithérapie existant dans notre base de données dans l’Apitherapy Medical Center.

<< Revenir en Table des Matiers Continuer a lire >>
Copyright ©2010 - 2018 Apitherapy. Toate drepturile Rezervate. | Site realizat de servicii.IT